HiStOiReS InDiEnNeS.3
VOYAGE en INDE (été 2008) : HARYANA, PUNJAB, CACHEMIRE, VALLEE de CHAMBA (HIMACHAL PRADESH)

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

La carte des lieux visités





«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 



Rubriques

A. VISA pour l INDE
B. TROIS VOYAGEURS REFONT le MONDE
C1. ARE YOU a MEMBER
C2. KURUKSHETRA
C3. KRISHNA et ARJUNA
D. FORT de PATIALA
E1. GURDWARA de SIRHIND
E2. RAUZA SHARIF (SIRHIND)
E3. POEMES aux VENTILATEURS
F1. Les SIKHS
F2. PRIX en INDE
F3. IMAGES du PARADIS (Nouvelle)
G1. THEORIE du TEMPS (Poeme)
G2. DE l AMOUR (Poeme)
G3. CANTINES des GURDWARA
G4. ANANDPUR SAHIB
G5. TEMPLE de NAINA DEVI
G6. CE QUI N EST PAS A MOI (Poeme)
H1. HOSPITALITE des CHOPRA
H2. KAPURTHALA
H3. MISTER SWAMI
J1. Un MISERABLE (poeme)
J2. HYMNE au CORPS (Poeme)
J3. POUSSIERE (Poeme)
K1. BIENVENUE AU CACHEMIRE !
K2. GREVE au CACHEMIRE
L. AMARNATH : yatra hindou
M1. JARDIN BOTANIQUE de SRINAGAR
M2. JARDIN NISHAT (Srinagar)
M3. TANT que la TERRE nous PORTE (poeme)
M4. JARDIN SHALIMAR (Srinagar)
M5. PARIMAHAL et JARDIN CHESMASHAHI, Srinagar
M6. Du SANG a SRINAGAR
M7. AIGLES et HOUSE BOATS de SRINAGAR
N1. Le LAC DAL (DAL LAKE)
N2. MARCHE FLOTTANT du LAC DAL
O1. GOODBYE CACHEMIRE !
O2. NUIT BLANCHE a SRINAGAR
O3. VIOLENCES et SEPARATISME au CACHEMIRE
P. DALHOUSIE (Fantaisie).
Q. TEMPLES de CHAMBA
R. PIQUE NIQUE a KHAJJIAR
S. ALWAYS EXPECT UNEXPECTED

Menu

http://inde.uniterre.com
http://inde2.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Le MARCHE FLOTTANT du LAC DAL (13.08.2008).


Le MARCHÉ  FLOTTANT 


du

LAC DAL

 

 

 

A 4h30, je rejoins Youssouf dans sa barque. Ma torche me permet d'y voir clair.
Youssouf rame à l'arrière, je suis assis sur une planche au centre de la barque à fond plat.
La nuit est profonde pendant une demie-heure. Nous avançons entre les nombreux house-boats, amarrés sur les deux rives du lac.


Depuis mon réveil, j'entends les chants sonorisés de plusieurs mosquées.
À la longue, cela finit par lasser. On souhaite le silence, peuplé des quelques bruits de la nuit.
Je me tais, attentif à la nuit, à la progression de la barque, aux sons divers : un canard surpris s'éloigne en nageant...


Nous nous éloignons de Srinagar.
Les voix sonorisées des mosquées s'estompent, remplacées par les sons discrets de la nature au crépuscule du matin.
La barque avance tout droit, dans un large canal, ou dans un couloir étroit.
Youssouf m'apprend que nous empruntons le Golden Lake.
À droite, le Parimahal est éclairé sur sa colline.
À gauche, le fort, perché et illuminé, est bien visible.
 

Maintenant, les house-boats sont derrière nous.
Nous glissons au milieu des herbages en pleine nature, environnés de canards, oies, poules d'eau et autres oiseaux aquatiques.
Ça et là, nous croisons une échoppe, un house-boat amarré, ou une maison, signalée par un point rouge lumineux.
 

Après 5h, le jour se lève progressivement.
Je distingue mieux canards et corneilles.
Nous avançons entre des herbages, des jardins flottants et la terre, ou sont construites quelques maisons.
Surpris, je découvre un village. Selon Youssouf, le gouvernement a autorisé les gens à contruire ces maisons. Elles sont beaucoup plus nombreuses que par le passé.
 

Vers 5h30, nous arrivons dans la zone du marché flottant, simple canal à deux bras, qui n'a rien de particulier.
Deux barques sont arrivées avant nous.
Mais en dix minutes, elles se comptent par dizaines.
 

Youssouf me conseille de photographier, mais il fait trop sombre pour mon appareil.
Très vite, un homme en barque me propose un tapis, du safran, et j`'ai du mal à m'en débarrasser...
Vers 5h50, je commence à prendre en photos les échanges entre vendeurs de légumes et acheteurs.
Encore dois-je utiliser un flash peu performant...
 

Vers 6h10, je peux me passer du flash.
Youssouf navigue entre les barques, ce qui me permet de photographier des scènes variées. Les barques se heurtent parfois doucement, les déplacements sont lents.
Un sikara arrive, transportant deux touristes, qui photographient le marché flottant.
 

Dans les barques, les légumes sont de belle taille et très variés : courgettes, navets, tomates, salades, coeurs de lotus, haricots verts, melons, pastèques, potirons, épinards, oignons, céleris... impossible de les citer tous.
Deux autres hommes veulent me vendre : du safran, et même un mandala tibétain (pas terrible), mais je n'ai pas d'argent sur moi.
 

Youssouf décide vers 6h45 de revenir.
Sur le chemin, canards et nénuphars pullulent.
À sa demande, je photographie Youssouf, quatre fois. Quelques barques nous dépassent.
Cette zone est ma préférée, à la fois sauvage et occupée par des jardins flottants.
Youssouf s'arrête pour que je photographie deux sortes de légumes (sortes de courgettes).
De sa rame, il appuie sur la terre flottante, qui s'enfonce...
 

Je demande à photographier des fleurs de lotus.
Arrêt et je m'en donne à coeur joie grâce au macro-numérique.
Nous croisons canards, oies et de nombreux oiseaux.
Je tente de photographier un aigle, perché sur un piloti. Mais il s'envole avant que je sois assez près (mon zoom est inadapté pour les animaux).
 

Vers 7h30, on commence à voir quelques aigles dans le ciel.
Je surprends une aigrette sur la rive.
À deux reprises, j'aperçois deux martins pêcheurs, dont le corps bleu étincelle dans l'espace.
 

Nous rejoignons la zone où stationnent les house-boats.
Le temps change très vite. Après une période de gai soleil, une brume froide descend des collines, s'étalle sur le lac...
Ramer réchauffe, mais comme passager, j'apprécie mon pull, car la fraîcheur est sensible.

À 8h, avec une demie heure de retard, précise Youssouf, nous revoilà à Dal Gate, abordant le quai de l'hôtel.
Le soleil est revenu.
Une magnifique journée semble s'annoncer.



Lionel Bonhouvrier.


Publié à 12:32, le 13/08/2008 dans N2. MARCHE FLOTTANT du LAC DAL, Srinagar
Mots clefs :
Lien