HiStOiReS InDiEnNeS.3
VOYAGE en INDE (été 2008) : HARYANA, PUNJAB, CACHEMIRE, VALLEE de CHAMBA (HIMACHAL PRADESH)

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

La carte des lieux visités





«  Décembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 



Rubriques

A. VISA pour l INDE
B. TROIS VOYAGEURS REFONT le MONDE
C1. ARE YOU a MEMBER
C2. KURUKSHETRA
C3. KRISHNA et ARJUNA
D. FORT de PATIALA
E1. GURDWARA de SIRHIND
E2. RAUZA SHARIF (SIRHIND)
E3. POEMES aux VENTILATEURS
F1. Les SIKHS
F2. PRIX en INDE
F3. IMAGES du PARADIS (Nouvelle)
G1. THEORIE du TEMPS (Poeme)
G2. DE l AMOUR (Poeme)
G3. CANTINES des GURDWARA
G4. ANANDPUR SAHIB
G5. TEMPLE de NAINA DEVI
G6. CE QUI N EST PAS A MOI (Poeme)
H1. HOSPITALITE des CHOPRA
H2. KAPURTHALA
H3. MISTER SWAMI
J1. Un MISERABLE (poeme)
J2. HYMNE au CORPS (Poeme)
J3. POUSSIERE (Poeme)
K1. BIENVENUE AU CACHEMIRE !
K2. GREVE au CACHEMIRE
L. AMARNATH : yatra hindou
M1. JARDIN BOTANIQUE de SRINAGAR
M2. JARDIN NISHAT (Srinagar)
M3. TANT que la TERRE nous PORTE (poeme)
M4. JARDIN SHALIMAR (Srinagar)
M5. PARIMAHAL et JARDIN CHESMASHAHI, Srinagar
M6. Du SANG a SRINAGAR
M7. AIGLES et HOUSE BOATS de SRINAGAR
N1. Le LAC DAL (DAL LAKE)
N2. MARCHE FLOTTANT du LAC DAL
O1. GOODBYE CACHEMIRE !
O2. NUIT BLANCHE a SRINAGAR
O3. VIOLENCES et SEPARATISME au CACHEMIRE
P. DALHOUSIE (Fantaisie).
Q. TEMPLES de CHAMBA
R. PIQUE NIQUE a KHAJJIAR
S. ALWAYS EXPECT UNEXPECTED

Menu

http://inde.uniterre.com
http://inde2.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com

Newsletter

Saisissez votre adresse email

BIENVENUE au CACHEMIRE ! (31.07.2008) (Srinagar).

 

BIENVENUE

 

au

 

CACHEMIRE !


(route Jammu-Srinagar)

 

 

 

 

 

La route de Jammu à Srinagar n'est pas banale.

Dans un minibus, je pars de Jammu à 7h30 et arrive à Srinagar vers 19h30.

Douze heures pour parcourir environ 300 km...

Mais que font les chauffeurs, ils roupillent ?

Que nenni, mais policiers et soldats fourmillent... Et les chauffeurs ralentissent sans cesse, pour n'en écraser aucun.

Sécurité oblige !

 

 

Peu de voitures circulent sur cette route.
On croise surtout des véhicules tous terrains et les petites Maruti-Suzuki.
Mais les poids lourds sont omniprésents : bus et minibus, cars, et surtout camions, indispensables dans une région privée de chemins de fer.
Bien sûr, les véhicules de l'armée et de la police défilent constamment.
Même au Ladakh, je n'ai jamais vu une telle densité de camions militaires et d'automitrailleuses.

 

 

Quand on s'arrête dans un village, des soldats sont postés dans une boutique, au-dessus d'un pont, voire sur le toit d'une maison ou derrière une mitrailleuse !
Au Jammu et au Cachemire, la guerre est visible, s'affiche dans les rues.
Véhicules et passants vivent dans cet univers de check-point, de contrôles incessants.

 


En outre, je m'amuse à compter les camions des routiers, abandonnés dans un fossé. Pas moins d'une douzaine...
Les véhicules militaires ont été sortis du fossé, tandis que ces épaves civiles rouillent depuis des mois ou des années...
En guise d'avertissement pour les imprudents ?



Cette route est vitale pour le ravitaillement des populations du Jammu et du Cachemire.
Elle est un cordon ombilical, la reliant à l'Inde.
Un axe permettant l'envoi de troupes sur la frontière avec le Pakistan.

Paradoxalement, elle est sans doute une des routes les plus sûres de l`Inde.
Pour des terroristes, attaquer une caserne ou un poste de contrôle est plus valorisant que balancer des grenades sur un minibus...

 

 

Quand l'altitude s'élève, des barrages apparaissent.
À partir de Patnitop et surtout de Batote, la moyenne montagne domine avec des forêts verdoyantes.

Les maisons montagnardes des villages sont bien entretenues.
On se croirait dans les Alpes...

 


Policiers et soldats rappellent au voyageur qu'il approche du Cachemire.

Peu à peu, le paysage change.
Nous passons de la plaine à un paysage de collines, traversées de rivières.

 


Plus au nord, la porte d'entrée du Cachemire est le Jawahar Tunnel.
Check-point obligatoire...
De l'autre côté du tunnel, nous entrons dans la vallée du Cachemire en descendant la route en lacets, surveillée tous les dix mètres par des uniformes.
Le paysage est verdoyant, rien à voir avec le Ladakh !

 

 

Nous descendons les collines jusque dans la plaine, intensément cultivée.

Le vent agite les arbres, met en valeur de nombreuses nuances de vert, rafraîchit l'atmosphère et les âmes.

Le vent souffle aux voyageurs : "Bienvenue au Cachemire !"

Je savoure ses instants de liberté, de confiance, comme soustraits à la situation politico-militaire de l'Inde et du Pakistan.

 

  

Les forces de l'ordre fourmillent : en bordure de route, ce ne sont que guérites, nids de mitrailleuses, postes de contrôle, camps militaires et  bâtiments de la police.
Un peu plus loin, le minibus s'arrête à un poste de contrôle.
Notre chauffeur règle un péage, mais les passagers ne sont ni contrôlés, ni fouillés.

 

 

Notre dernier arrêt est situé à 68 km de Srinagar.
Occasion pour acheter boisson ou nourriture.
Pour discuter aussi avec les soldats, qui ne demandent que cela.

L'ennui doit être difficile à supporter...
Ils viennent des quatre coins de l'Inde, mais l'uniforme les égalise.
 

 

 

Après douze heures de trajet, nous arrivons à la gare routière de Srinagar.
Aussitôt, une douzaine d'hommes se ruent sur nous :
-"House-Boat, sir ! House-Boat !"
Une véritable attaque de requins, coordonnée, fatale et impitoyable.
Ils ne mordent pas, mais c'est tout juste...
Le plus difficile est d'en choisir un sans que les pirates délaissés ne hurlent, ne se roulent dans la poussière en appelant au meurtre...

 

 


Lionel Bonhouvrier.



Publié à 05:25, le 31/07/2008 dans K1. BIENVENUE AU CACHEMIRE !, Srinagar
Mots clefs :
Lien