HiStOiReS InDiEnNeS.3
VOYAGE en INDE (été 2008) : HARYANA, PUNJAB, CACHEMIRE, VALLEE de CHAMBA (HIMACHAL PRADESH)

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

La carte des lieux visités





«  Janvier 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 



Rubriques

A. VISA pour l INDE
B. TROIS VOYAGEURS REFONT le MONDE
C1. ARE YOU a MEMBER
C2. KURUKSHETRA
C3. KRISHNA et ARJUNA
D. FORT de PATIALA
E1. GURDWARA de SIRHIND
E2. RAUZA SHARIF (SIRHIND)
E3. POEMES aux VENTILATEURS
F1. Les SIKHS
F2. PRIX en INDE
F3. IMAGES du PARADIS (Nouvelle)
G1. THEORIE du TEMPS (Poeme)
G2. DE l AMOUR (Poeme)
G3. CANTINES des GURDWARA
G4. ANANDPUR SAHIB
G5. TEMPLE de NAINA DEVI
G6. CE QUI N EST PAS A MOI (Poeme)
H1. HOSPITALITE des CHOPRA
H2. KAPURTHALA
H3. MISTER SWAMI
J1. Un MISERABLE (poeme)
J2. HYMNE au CORPS (Poeme)
J3. POUSSIERE (Poeme)
K1. BIENVENUE AU CACHEMIRE !
K2. GREVE au CACHEMIRE
L. AMARNATH : yatra hindou
M1. JARDIN BOTANIQUE de SRINAGAR
M2. JARDIN NISHAT (Srinagar)
M3. TANT que la TERRE nous PORTE (poeme)
M4. JARDIN SHALIMAR (Srinagar)
M5. PARIMAHAL et JARDIN CHESMASHAHI, Srinagar
M6. Du SANG a SRINAGAR
M7. AIGLES et HOUSE BOATS de SRINAGAR
N1. Le LAC DAL (DAL LAKE)
N2. MARCHE FLOTTANT du LAC DAL
O1. GOODBYE CACHEMIRE !
O2. NUIT BLANCHE a SRINAGAR
O3. VIOLENCES et SEPARATISME au CACHEMIRE
P. DALHOUSIE (Fantaisie).
Q. TEMPLES de CHAMBA
R. PIQUE NIQUE a KHAJJIAR
S. ALWAYS EXPECT UNEXPECTED

Menu

http://inde.uniterre.com
http://inde2.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com

Newsletter

Saisissez votre adresse email

KRISHNA et ARJUNA (12.07.2008)

 

 

KRISHNA et ARJUNA

 

 

 

 

 

Kurukshetra signifie "pays des Kaurava" (démons).

Ici aurait eu lieu la bataille décrite dans la Bhagavad Gita entre ces démons (les Kaurava) et des dieux-héros (les Pandava).

A Kurukshetra, le Mahabharata est omniprésent. Krishna est honoré par un beau musée, ou sont regroupées des oeuvres le représentant.
 

 

A côté, un bâtiment circulaire récent tient lieu de Centre de la Science.

Au premier étage, un Panorama illustre les 14 (ou 17?) journées, avec les principales scènes des combats.

Dans l'obscurité, le visiteur marche de scène en scène sur un plateau circulaire. Les combats sont peints, mis en valeur par des spots de lumière.

Une bande-son nous plonge dans l'ardeur de la bataille : hennissements de chevaux, cris, sonneries guerrières...

 

Devant chaque scène, un panneau donne des explications.

Le plus souvent, on voit Krishna, le cocher du char d'Arjuna, en pleine action.

Ou bien Arjuna, héros Pandava, se bat contre un ou plusieurs Kaurava.

Bhisma est représenté plusieurs fois.

Dans un souci de réalisme, des personnages ont été rajoutés à ce décor peint, par exemple, des guerriers des deux camps. Cela donne du relief au champ de bataille.

 

 

Partout, à Kurukshetra, des scuptures rendent hommage aux personnages du Mahabharata.

Un rond point est orné d'une sculpture d'Arjuna.

En face du Krishna Ghat, deux grandes sculptures grises encadrent l'entrée d'un temple. L'une représente Bhisma, mort ou agonisant, allongé sur son célèbre "lit de flèches"...

 

 

Surtout, sur une île du bassin principal, une immense sculpture s'impose.

Le cocher Krishna mène les quatre chevaux du char d'Arjuna.

Dans le char, un lion et Arjuna, que Krishna conseille pour remporter la victoire contre les démons Kaurava.

Avant la bataille, découragé, Arjuna veut renoncer.

La Bhagavad Gita développe les arguments de Krishna en faveur de la lutte. Un guerrier doit se battre. Les corps meurent mais les âmes sont immortelles.

 

 

Aujourd'hui, cette statue de taille exceptionnelle attire les Indiens, favorise la convivialité. Trois fois, je m'y suis rendu et chaque fois des Indiens m'ont abordé pour discuter.

Des vendeurs ambulants passent de temps en temps pour satisfaire ceux qui souhaitent grignoter, assis sur la pelouse autour de la statue.

 

 

Krishna dispose d'un vaste musée, regorgeant d'oeuvres.

Beaucoup de grands panneaux de bois sculptés viennent de temples de l'Orissa.

De nombreuses sculptures en métal  sont plus petites. Elles montrent Krishna dans ses différents attributs : joueur de flûte, danseur, etc.

Krishna-enfant, avec sa mère, est un des thèmes favoris des artistes.

 

 

Les épisodes de la vie de Krishna sont peints sur des miniatures, du style du Rajasthan. Plusieurs écoles sont représentées : le Mehar, Bundi, Bahasoli...

Souvent, le dessin me semble malhabile.

D'autres peintures sont exposées : sur bois et sur toiles. Celles-ci sont parfois de très grands formats et récentes.

La danse cosmique de Krishna avec les gopis (vachères) est souvent traîtée.

 

 

Où sont passés les démons célèbres de Kurukshetra ?

Des heures durant, je les ai cherchés de bassin en bassin, de temple en temple, de place en place.
De mes sandales, j'ai remué la poussière, mais je n'ai trouvé que les statues de Krishna, d'Arjuna ou de Bhisma.
Plutôt rassurant, non ?

 

 

Lionel Bonhouvrier.



Publié à 17:46, le 12/07/2008 dans C3. KRISHNA et ARJUNA,
Mots clefs : mahabharatabhagavad gitaarjunakrishnastatuedansemusee
Lien